Parapente:Biplace découverte

    FAC, toutes les questions que vous vous posez

    FAQ Biplace découverte parapente


     

    Comment réserver ?

    Il suffit de nous appeler au 03.29.25.62.62. De là nous pourrons choisir une date ensemble en fonction de notre planning et de vos disponibilités. Comme information pour valider la réservation de votre vol découverte parapente nous avons simplement besoin d’un nom et d’un numéro de téléphone (portable de préférence) pour vous prévenir si besoin (annulation, changement d’horaire…).

     

    On m’a offert un bon cadeau, que dois-je faire ?

    Simplement prendre contact avec nous par mail ou téléphone pour convenir d’un rendez vous. Et ce si possible avant la fin de saison qui chez nous se termine fin septembre, mais commence début avril avec un fonctionnement quotidien du 15 juillet au 31 aout.

     

    Où se situe le lieu de rendez-vous ?

    Au jour et à l’heure de votre réservation, rendez-vous devant la boutique parapente. Là, un briefing sera effectué pour vous préciser le déroulement de l’après-midi.

     

    Faut-il verser un acompte à la réservation?

    Pour un groupe de moins de 4 personnes nous ne demandons pas d’acompte.

     

    Si le rendez-vous est maintenu, est-on sûr de voler ?

    Le résultat de plus de 25 ans d’expérience en parapente est le suivant : difficile de savoir à l’avance si à coup sûr, ça va voler ou non, alors la meilleure chance de voler, c’est encore d’essayer et donc de se déplacer, d’être joueur et de tenter le coup. Si vraiment par avance nous savons que la météo ne nous laisse aucun espoir, nous vous appellerons pour annuler et décaler les vols. Dans tous les autres cas, nous « jouerons » avec vous, mais attention, jamais avec la sécurité, ainsi même en dernière minute un vol peut-être annulé. Il arrive que ça vole le matin et que le vent se lève à 14 h ou que l’orage éclate et ça, ce n’est pas toujours facile à prévoir car ça peut être des phénomènes ponctuels et très localisés.

     

    Pouvez-vous m’expliquer succinctement le déroulement d’une après-midi ?

    Une fois l’accueil et le briefing des moniteurs terminés tout le monde se rend sur le site de vol choisi. Les moniteurs ouvrent la route avec leur camionnette et chacun suit avec son propre véhicule. En fonction du site choisi, vous vous rendrez soit à la zone de décollage soit à celle d’atterrissage.
    Puis les premiers vols débutent. Nous évoluons par rotation c’est à dire que si il y a 3 moniteurs, 3 personnes pourront voler dans le même laps de temps. Puis 3 autres personnes à la rotation suivante.
    Une fois votre vol effectué vous serez libre de repartir (d’où l’avantage d’avoir votre véhicule sur place) après avoir réglé les modalités de paiement avec le « navette man » (celui ou celle qui gère la logistique et conduit la camionnette).

     

    On décolle, on vole, on atterrit, mais comment remonte t-on jusqu’au sommet pour retrouver notre véhicule, nos proches ?

    Il y a deux cas de figures :

    -    Les moniteurs ont amené tout le groupe jusqu’à la zone d’atterrissage. Dans ce cas, tout le monde reste en bas et seules les premières personnes à voler montent au décollage dans la camionnette (conduite par le « navette man ») avec les moniteurs (ex : si 3 moniteurs, 3 personnes montent avec eux).C’est la 1ère rotation. Ils effectuent leurs vols, pendant que le « navette man » redescend la camionnette (vide) jusqu’à l’atterrissage. Une fois posés, les parapentistes remontent dans la camionnette avec les 3 personnes suivantes. C’est le début de la 2ème rotation.

    -    Les moniteurs ont amené tout le groupe jusqu’à la zone de décollage. Dans ce cas, les premières personnes décollent avec les moniteurs (ex : si 3 moniteurs, 3 personnes voleront avec eux). C’est la 1ère rotation.

    > Si les conditions le permettent les moniteurs effectueront le vol et se reposeront au sommet (donc les zones de décollage et d’atterrissage sont identiques). Une fois au sol, les moniteurs redécollent avec les personnes suivantes. C’est la 2ème rotation.

    > Si les moniteurs se posent dans la vallée. Le « navette man » va les chercher avec la camionnette et remonte moniteurs et élèves jusqu’à la zone de décollage. De là les moniteurs redécollent avec les personne suivantes. C’est la 2ème rotation.

     

    Volez-vous toujours au même endroit ?

    Nous avons plusieurs sites de vol à disposition (sur La Bresse, sur les Crêtes ou ailleurs) et c’est ce qui nous permet de voler quelque soit l’orientation du vent (s’il n’est pas trop fort). Nous choisissons le site de vol le jour même, parfois à la dernière minute, mais toujours de façon à ce que les conditions soient les plus optimales.

     

    J’ai le vertige est ce que je peux faire du parapente ?

    Aucun souci, la notion de vertige est liée à la notion de référentiel. En parapente, il n’y a plus de référent, ce qui signifie que vous pouvez avoir le vertige à 5 m de haut sur une échelle mais que vous n’aurez pas le vertige en parapente. Attention, pas de vertige ne signifie pas aucune appréhension. La peur de l’inconnu est chose tout à fait normal, ce serait plutôt l’absence de peur qui serait anormal.

     

    Ma forte masse corporelle m’empêche t-elle de voler en biplace parapente ?

    Un parapente peut emporter en vol selon les marques et modèles jusqu’à 220/ 240 kg. Ce qui signifie que si vous trouvez un moniteur de 50 kg tout mouillé, (voir une jolie monitrice tant qu’a faire), vous pouvez  peser plus de 150 kg et pouvoir vous essayer à un vol. Disons qu’un moniteur de 75kg peut prendre avec lui un passager d’environ 145kg. Petite chose à savoir, les conditions d’envol vont nécessiter un minimum de  vent d’au moins 15 km/h. En fonction des conditions il est donc parfois nécessaire d’être quelque peu sportif pour pouvoir courir afin d’assurer le décollage. Encore une fois la décision de vous faire voler se fera à la dernière minute, au regard des conditions climatiques du moment.

     

    J’ai des difficultés à courir, voir je ne peux me déplacer seul (paraplégique), puis-je espérer voler ?

    Oui, votre rêve peut devenir réalité et ce défi sera également le notre. Toutefois, la mise en œuvre de l’opération nécessitera des conditions particulières : site d’envol accessible facilement en voiture, bon vent au décollage. Bref, vous devrez être compréhensif et le cas échéant accepter de repartir bredouille pour des raisons de sécurité évidemment et des exigences techniques à valider impérativement.

     

    Alors, je peux me déplacer pour rien ?

    Absolument. Nous ne sommes pas dans du consommable comme un tour de manège. L’activité nécessite d’être prudent, d’évoluer en maximum de sécurité.  Dans ce cadre sécuritaire, il convient cependant  d’être opportuniste. En parapente, pour espérer voler, il faut au moins essayer de voler, ce qui signifie en d’autres termes, prendre le risque de se déplacer sur site pour, le cas échéant renoncer.

    « Les combats perdus sont ceux qu’on ne livre pas » et « Mieux vaut un vol de moins qu’un vol de trop ».

     

    Est-ce que c’est dangereux le parapente?

    L’activité n’est pas sans risque, c’est certain, dire le contraire serait mentir, vous garantir le risque zéro également. Par contre, dans un cadre bien défini, le risque est très faible. Notre rôle consiste à toujours rester dans ce cadre quelle que soit la pression extérieure. Certes, vous nous confiez vos vies et ce n’est pas rien, c’est pourquoi, nous nous devons d’être digne de cette confiance. Par contre n’oubliez pas que en garantie, nous mettons également notre vie dans la balance.

    La grande difficulté de l’activité est qu’on évolue dans un milieu, le vent, qui est invisible. Les pièges aussi le sont, ce qui fait que la perception du risque n’est pas la même pour vous néophytes que pour nous professionnels. Mais rassurez vous, même si nous avons souvent la tête en l’air, nous savons garder les pieds sur terre.

     Et encore une chose : Y-a-t-il plus de risques à se déplacer en voiture qu’en parapente…. ??

     

    C’est quand la saison parapente ?

    Dans les Vosges nous volons d’environ Avril à Septembre. En été (juillet-août) nous vous proposons des vols tous les jours, le temps étant en principe meilleur et notre équipe de moniteur au complet et opérationnelle. En général à cette période nous avons des séances de vol biplace tous les après midi. Autrement durant les autres mois nous effectuons les vols les weekends.

     

    Qu’est-ce que la Formule Journée Découverte?

    Une Journée Découverte Parapente, c’est une séance d’initiation avec le matin 3 heures de pente école et un vol biplace l’après midi. Cette formule est idéale pour tester ses aptitudes à la pratique du parapente. L’idéal est de faire une journée découverte en début de stage initiation, (le premier jour ou deuxième) de manière à pouvoir embrayer ensuite  sur le stage si affinité et si disponibilité…

     

    Que doit ton prévoir en temps à passer avec vous ?

    Tout d’abord, vous devez  réserver l’après midi entière. Si vous avez d’autres rendez vous, nous essayerons d’en tenir compte mais sans garantie. L’idée est de partir tous ensemble sur un site à définir, vous nous suivez avec votre  propre véhicule.  Nous assurons les navettes sur le site de vol entre le décollage et l’atterrissage. Selon le site, il est préférable d’attendre au départ ou à l’arrivée (cela vous sera indiqué). Les personnes « non-volants » vous accompagnant ne pourront pas vous voir au décollage et à l’atterrissage sauf dans le cas ou les deux sont confondus.

    En général nous sommes de 2 à 4 moniteurs et ne pouvons donc emporter plus de 2 à 4 personnes par rotation. Il faut compter en moyenne 40 min par rotation, sauf quand les moniteurs peuvent se reposer au décollage (il n’y a donc aucun trajet en navette à effectuer entre les deux aires). Il est clair que si vous passez en premier, vous pouvez être libéré rapidement mais bon, tout le monde ne peut pas passer en premier…

     

    Quels équipements doit-on apporter ?

    Prévoyez de bonnes chaussures de marches, (baskets bof !…), des vêtements chauds, un coupe vent, car en altitude avec le vent, il fait parfois très frais. Prévoyez lunettes de soleil, casquettes contre les insolations et à boire et manger si vous avez des enfants.

    Pour ce qui est du casque, la sellette, la voile, c’est nous qui nous en chargeons avec la bonne humeur en prime !!!

     

    On vol à deux avec un moniteur ?

    Oui vous serez pris en charge par un moniteur dûment diplômé d’état et qualifié pour l’emport de passager.

     

    Combien ça coûte ?

    Pour découvrir les joies du vol biplace parapente comptez 95 €.

    Si votre vol est intégré dans un pack multi activité (consulter nos différents packs ici), vous pouvez bénéficier de tarifs avantageux.
    De même, si vous êtes hébergés dans la structure Bol d’Air, vous bénéficiez de tarifs privilèges, à savoir 10 % de remise sur nos prestations.
    Il existe bien d’autres possibilités de remise car nous avons mis en place bons nombres de partenariats avec les CE et autres partenaires.

     

    Combien de temps dure un vol ?

    C’est une question à laquelle il est difficile de répondre exactement dans la mesure ou nous n’avons pas de moteur et que nous disposons de deux sources d’énergie les vents (ascendants ou thermiques) et la hauteur du vol (ou dénivelé). Une chose est sure nous chercherons toujours à vous offrir le plus joli vol possible.

     

    Oui d’accord mais pour avoir une idée du temps de vol?

    Considérons que notre parapente descend ou chute à 1 m /s, si on est sur un site de 350m de hauteur en conditions calmes, la durée de notre vol va donc être de 350 s soit prés de 6 minutes.
    Dans les Vosges, les plus grandes dénivelées sont de l’ordre de 800m soit 800 s de descente et donc de 12 à 15 mn de vol. Bien sûr, tout ceci est en conditions calmes.


    Un vol court peut paraître très long et inversement, la notion de durée peut vite devenir très subjective selon que l’on se sente bien décontracté ou hyper stressé ou malade avec qu’une envie, se poser vite. Tout cela, un moniteur pro va le sentir et gérer le vol et donc sa durée en fonction de l’état du passager, mais toujours sans moteur. Donc, on peut toujours décider d’abréger un vol (techniquement possible)  mais pas forcément pouvoir toujours le prolonger (pas de moteur).

    Attention, il peut y avoir du vent, voir même c’est souvent le cas.
    Dans ce cas, il n’est pas rare de pouvoir rester plus longtemps en l’air , voir de monter bien au dessus du décollage. Notre hauteur de ce fait ne se limite plus à la dénivelée du site, on peut donc rester le temps que l’on veut en l’air.

    Mais la durée ne fait pas forcément le plaisir. En effet, un vol calme de découverte peu se révéler bien plus approprié qu’un long vol ou l’on n’a qu’une envie, « se poser ». Le fait d’avoir au départ de l’appréhension mêlée à de la peur sera amplifiée par les manœuvres qui sont nécessaires pour  rester  en l’air le plus longtemps possible, par les turbulences que l’on peut rencontrer dans une masse d’air agitée ascendante. Ces éléments superposés peuvent conduire au mal de l’air, ce qui comme le mal de mer est très désagréable à vivre. Par expérience un premier vol bien vécu en conditions calmes en appel d’autres, un premier vol trop impressionnant peut conduire à ne plus jamais vouloir se lancer dans l’activité.

    Pour résumer, mieux vaut un vol court « calme » qu’un vol trop long « turbulent ». Le bon vol, c’est celui qui paraît trop court, où l’on n’a pas vu le temps passer, c’est presque intemporel. On en garde des images, des émotions, mais difficile d’y mettre une notion de temps, un peu comme un rêve. Ce qui est sur, c’est qu’on a qu’une envie : de recommencer !!!
     

    Je ne comprends pas pourquoi l’on me propose un rendez vous à 14 h et que je doive réserver tout mon après midi pour un vol de 20 mn ?

    Au niveau du fonctionnement, nous n’avons pas d’autres solutions que de vous réunir tous au même endroit, généralement à notre boutique parapente pour faire le point. En effet, la météo est comme un paysage aérologiques qui serait en permanence évolutif, il est donc difficile de faire des prévisions et, on le voit tous les jours, malgré des moyens informatiques énormes la météo, et le temps qu’il fera c’est compliqué à prévoir.
    Fort de ce fait, nous nous réunissons toujours à la boutique tous ensemble pour faire le point et décider en dernière minute du choix du site le plus approprié. Hors, certains sites sont compliqués à trouver, il nous arrive parfois de changer de site en cours de séance, le vent évoluant ou changeant de direction. Afin de rester tous ensemble, groupé, de ne pas vous faire vivre un véritable jeu de piste, nous préférons donc vous avoir tous avec nous.

     

    D’accord, mais je suis arrivé le premier et je passe le dernier ?

    L’ordre de passage est lié quant à lui à d’autres contraintes que celles des heures d’inscription ou d’arrivée. Dans tous les cas, nous allons nous efforcer de faire le maximum pour valider les vols en parapente (jamais au détriment de la sécurité). Mais en fonction des évolutions pressenties des vents.
    Si le vent est forcissant nous allons d’abord faire voler en priorité les plus légers, les enfants, car ensuite dans le vent, ce n’est plus du parapente mais de la montgolfière que nous faisons. A l’inverse, dans le cas d’un vent faiblissant, nous allons faire voler en priorités les personnes les plus lourdes.
    Mêlés à ces critères, nous intégrerons d’autres éléments comme les éventuelles difficultés d’une personne à courir au décollage, les personnes handicapées bénéficieront du vent plus soutenu pour l’envol.
    Par ailleurs et selon les perpectives de vol, lorsqu’il y a l’espoir de rencontrer des ascendances, nous privilégierons des personnes de poids standard moyen (60 à 75 kg) car pour la bonne organisation d’une séance, les navettes sur certains sites étant longues (plus d’une heure), il est préférable pour tous que les premiers vols puissent permettre de se reposer à l’endroit du décollage.
    Dans ce cas, plus on est léger quand les ascendances sont peu marquées, mieux on peut les exploiter. Si on est trop lourd, on passe vite en bas et du coup les rotations sont longues.

     

    On est plusieurs, on voudrait voler ensemble, c’est possible ?

    Oui, il est possible parfois que vous puissiez être en l’air ensemble, mais bien sur pas voler ensemble sous le même parapente.. Ensuite tout dépend de combien de personnes souhaitent voler « ensemble »Si vous êtes 4 candidats au vol et que nous sommes 4 moniteurs, ça le fait, sinon, c’est plus compliqué.

     

     

    Je dispose d’un bon cadeau mais je n’ai pas eu le temps de venir et la date limite va être dépassée comment cela se passe t-il ?

    En principe, votre vol est perdu, toutefois, selon les raisons qui ont conduits à cette impasse, on peut être indulgent et compréhensif et vous proposer de le reporter une deuxième fois. Attention, ce n’est pas systématique ni acquis et dans tous les cas, au delà d’un premier report éventuel, votre bon est considéré comme définitivement perdu. Il est également possible de bénéficier de ce bon en le consommant dans nos autres activités proposées.

     

    Je suis déjà venu et ça n’a pas volé, je ne veux plus me déplacer pour rien, suis je prioritaire ?

    Évidemment, lorsque l’on vient de loin et que l’on rentre sans avoir pu voler, c’est frustrant. Nous n’avons pas encore trouvé la parade à cet état de fait, cela fait partie intégrante de notre activité. Difficile également de raisonner en pourcentage de chance de succès de vol. Si vous êtes déjà venu pour rien pour un vol découverte parapente, n’hésitez pas à nous en faire part, on essayera de vous mettre prioritaire en fonction évidemment de différents paramètres à apprécier sur place sans mettre en péril la sécurité. Mais effectivement quand on voit que les chances de vols sont très faibles, voir aléatoires et que l’on dispose de votre numéro de portable, on essaie de vous prévenir avant mais parfois, on est joueur aussi et ça marche.
    L’avantage dans notre structure est que vous pouvez vous rabattre sur d’autres activités, parc d’aventure, saut à l’élastique, fantasticable qui sont moins sensibles à la météo que le parapente.

     

    Mes amis veulent m’accompagner au décollage, est ce possible ?

    Parfois oui, tout dépend du chemin d’accès, et de votre véhicule, certains sites sont accessibles uniquement en 4X4 et nous n’avons pas toujours la place dans notre véhicule navette. En général 4 moniteurs parapente, 4 passagers et un chauffeur ce qui fait donc 9 personnes dans un véhicule 9 places. Mais autrement, rien ne s’y oppose. Certains sites sont par contre accessibles uniquement à pied, du fait de conventions particulières. Alors si ils sont un peu sportifs et motivés, pas de soucis pour que vos proches soient témoin de votre vol découverte en parapente.

     

    Peut-on voir le décollage et l’atterrissage ?

    Pas toujours. Parfois oui car atterrissage et décollage en Parapente se font au même endroit. Évidemment, c’est sympa pour patienter car du coup, il se passe toujours quelque chose. S’il s’agit de vols "ploufs" ou balistiques, alors, on ne peut pas être aux deux endroits en même temps. En fonction du site retenu, l’on vous indique alors quelle est la meilleure place stratégique pour regarder et attendre.

     

    Comment doit-on s’habiller ?

    La montagne, même en été, reste la montagne. Le temps peut changer vite, le vent peut être frais voir froid sur les sommets. Prévoir pour se protéger du froid, des vêtements chauds et aussi de bonnes chaussures (talons aiguilles à éviter), prévoir de se protéger du soleil, crème solaire, lunettes mais aussi à boire et si des enfants vous accompagnent pensez à leur prendre un petit goûter.

     

    Peut-on parler en vol ?

    Lors de votre vol découverte parapente, dans la première phase de vol les moniteurs ont besoin de se concentrer, ils ne sont alors pas très bavard.  En vol, en général, dès que la zone d’évolution délicate (après le décollage, recherche de vent ascendant) est négociée, le moniteur parapente vous le dit et conversé est alors tout à fait possible.
    Donc si vous avez des questions avant le vol pensez à les poser avant de décoller. Pendant le vol si vous parlez au moniteur et qu’il ne vous répond pas ou très brièvement c’est qu’il a besoin de se concentrer pour optimiser le vol. Dans ce cas là appréciez simplement votre vol découverte parapente, il reprendra la parole dès que ce sera plus aisé.

     

     

    Conversation chipée en vol :

    « -Vous êtes moniteur depuis combien de temps ?
    -J’ai commencé la semaine dernière et le moniteur trouvait que je me débrouillais bien !!!!!…..Non ça fait 25 ans en fait.
    -Vous en faites combien par jour ?
    -He bien voyez la, j’en suis à mon vingtième...et je n’ai pas encore mangé !!!!!…En principe 4 à 5 par demi-journée.
    - Et là, on est à combien ?
    - Ben à deux !…
    - Non, je voulais dire la hauteur ?
    - Ha d’accord par rapport aux arbres ou la vallée ?...
    - Vous avez déjà eu des accidents ?
    - Non, et pourtant ça fait 25 ans que j’essaie de me faire mal mais je n’y arrive pas.
    - Vous volez tous les jours ?
    -Ca dépend des conditions. Voyez hier ça volait pas et pourtant il faisait beau, le vent était trop fort.
    - Vous faites ça toute l’année ?
    - Non pas en hiver, on fait du snowkite ce qui nous permet de garder l’envie…et la forme….
    - C’est votre métier ?
    - Ben oui on essaie. C’est vrai que ce n’est pas pire que si j’étais au travail.
    - Et vous arrivez à en vivre ?
    - Avant j’avais un métier normal bien payé mais qu’est ce que je m’ennuyais, maintenant je galère mais qu’est ce que je suis heureux !….
    - Ca ne vous fait plus rien de voler?
    - Pas du tout, au contraire, sans doute que l’on vit le vol différemment, mais ça reste un moment privilégié et magique à chaque fois.
    - Et pourquoi, lui il monte et pas nous ?
    - Parce qu’il a choisi le bon moniteur,…ou on est trop lourds,…ou parce que ce n’est pas une science exacte mais en général, ce sont souvent les mêmes qui ont de la chance !….
    - Vous êtes de la région ? Vous êtes mariés ?
    - Pourquoi, vous voulez mon téléphone !… »

    Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existées ne saurait être que fortuite…ou presque...

    Continuer à faire le plein de sensation au cœur des Vosges ! ...et se reposer.

    Saut à l'élastique

    Un grand plongeon dans la rivière "La Moselotte" pour un max d’adrénaline

    Découvrir

    Parapente:Journée découverte

    La meilleure façon de découvrir le parapente avec la mini initiation pente école et le vol découverte biplace.

    Découvrir

    L'école de Parapente

    Ecole Professionnelle de Parapente dans les Vosges, plus de 25 ans d’expérience

    Découvrir

    Snowkite

    Le snowkite est un moyen de se déplacer dans des champs de neige, à ski ou en snowboard tiré par une voile.

    Découvrir

    Appartement grand confort

    Hébergement cocon de type duplex avec décoration style chalet

    Découvrir