Blog d'Air

    Sport et nature d'été / Vendredi 27 août 2010

    Triathlon de Gérardmer : l’épreuve sportive des Vosges … par excellence

    Le Triathlon de Gérardmer est sans doute l’un des tous premiers rendez-vous des amateurs de la discipline en France comme en Europe. Le niveau d’organisation, l’expérience des programmateurs, la qualité des tracés, et surtout la beauté des sites et des lieux traversés ont fait sa réputation en France et hors frontières.

    Les 4 et 5 septembre prochains se déroulera la 22ème édition du Triathlon de Gérardmer avec 7 épreuves au programme sur 2 jours : le Triathlon XL Individuel ou Relais (1,9 km – 90 km – 21 km), le Triathlon DO (1,5 km – 40 km – 10 km), Le Triathlon Découverte Individuel ou relais (500m – 20 km – 5 km), le TriKids pour les jeunes nés de 1995 à 1998 et enfin le Mini-kids pour les jeunes nés de 1999 à 2002.

    1900m de nage libre dans le lac de Gérardmer

    Dans une édition récente, Vosges Matin annonçait que le triathlon avait atteint son objectif, à savoir la participation de 4000 concurrents, et de rajouter « avec une sécurité accrue ». 4000 concurrents pour 15 nationalités différentes mais aussi et surtout un plateau sportif digne des plus grandes épreuves européennes, chez les hommes comme chez les femmes. Les responsables s’attendent même à de nouveaux records. Pour accompagner ces sportifs dans l’effort, l’organisation mobilise plus de 900 bénévoles, renforce les conditions de sécurité et poursuit son engagement pour le respect de l’environnement et de la protection des sites. Les Vosges sont une nature à préserver, les organisateurs le savent bien, c’est la raison pour laquelle le tri sélectif des déchets est mis en place grâce à des sacs ramassés fréquemment.


    Gérardmer et les Vosges pour terrain de jeu

    Le Triathlon XL, épreuve reine tant attendue, bénéficie d’un parcours choisi. Les trois disciplines s’enchainent depuis une boucle de 1900m dans le lac de Gérardmer, un parcours de 93kms en vélo au cœur du Parc National des Ballons des Vosges et une boucle de 21kms de course à pied autour du lac de Gérardmer sur un circuit ombragé alternant route et chemin stabilisé.

    En détail le parcours vélo est composé de 3 boucles de 31,5 km. Il s’agit d’un parcours assez roulant (longues portions de plats et faux plats descendant) mais aussi sélectif (9 bosses sur l’ensemble du parcours) avec un total de dénivelé positif de 1900m. Au km 12, débute la seconde difficulté, à savoir le col des Feignes - 4.5 km de long avec une pente de 5.7% – il est le col typique de moyenne montagne. Du km 15,5 au km 20, de nouveau une partie plus roulante qui descend le long de la Vallée du Chajoux bien connue pour ses paysages sauvages. Du km 20 au km 23,5, dernière difficulté du parcours avec le col de Grosse Pierre en passant par la route de la courbe, il s’agit de la montée la plus dure avec un passage à 15% (sur 100m) – 3,5km de long pour un pourcentage de pente moyen de 4%. Et du km 23,5 à km 31, retour sur Gérardmer en passant par une bosse longue de 900m avant de redescendre sur Gérardmer. Tout un programme ! Des lieux aussi préservés que la forêt domaniale de Gérardmer ou de Retournemer sont traversés alors que le lac de Longemer sera côtoyé sur ses flancs.

    Un parcours vélo des plus naturel !

    Retour sur une belle victoire en 2009

    A l’issue de l’épreuve, la rédaction de Triathlète.fr écrivait : « François Chabaud s’est offert un joli cadeau d’anniversaire. Il a en effet remporté le triathlon de Gérardmer le jour de ses 38 ans. Le Vitrollais a battu au finish le Beauvaisien Sylvain Sudrie qui avait longtemps fait figure de vainqueur.
    Chez les femmes, la Néerlandaise Eva Janssen a elle aussi attendu la fin de course pour dominer une Delphine Pelletier à bout de forces.

    Sept Français terminaient finalement dans le Top 10 : Gilles Reboul (auteur d’un beau finish) 5e, Samuel Pierreclaud (pas mal pour ses débuts) 6e, Sébastien Berlier (dur, dur la fin) 7e, Benjamin Pernet (courageux) 8e et Simon Billeau (pris de vitesse) 9e.

    Chez les femmes, Delphine Pelletier a longtemps fait figure de gagnante. Dotée d’une avance de près de cinq minutes à la fin du vélo, la Beauvaisienne a complètement craqué dans la dernière boucle, laissant la victoire à la Néerlandaise Eva Janssen. Elle a même failli se faire rejoindre par la Suissesse Sybille Matter, venue terminer sur ses talons à 38’’ ».

    Le plateau sportif 2010 : les news

    Selon le site officiel du Triathlon de Gérardmer*, le plateau sportif sera des plus intéressants pour la performance et le spectacle : « Julien Loy, double Champion du Monde de Triathlon Longue Distance sera au départ du Triathlon XL 2010. Blessé depuis le début de la saison, Julien Loy a repris la compétition en juillet. Pour celui qui a conquis son premier titre de Champion de France à Gérardmer (2006), le Triathlon XL revêt une saveur particulière. Même diminué, Loy n’en reste pas moins un véritable compétiteur et sera un sérieux prétendant au podium.

    Le plateau féminin prend également du volume avec la venue du Team TBB, avec en tête de liste la nouvelle « terreur » du circuit Caroline Steffen. Performante sur Ironman (2ème sur l’Ironman d’Allemagne et d’Afrique du Sud), imbattable sur Ironman 70.3 (victoire sur les épreuves Ironman 70.3 Suisse, Australie et Singapour) en 2010, la suissesse est devenue Championne du Monde Longue Distance le 1er août en Allemagne. Bref, elle sera la favorite sur le Triathlon XL.

    Autre athlète du Team TBB, l’anglaise Tamsin Lewis sera également à surveiller puisque elle a récemment terminé sur la seconde marche du podium lors de l »Ironman 70.3 en Angleterre fin juin.
    Plutôt spécialiste des épreuves XTERRA (5ème au XTERRA France à Xonrupt le 11 juillet), l’anglaise Emma Ruth Smith sera également sur la ligne de départ du Triathlon XL ».

    Pour en savoir plus : www.triathlondegerardmer.com

    Tags: , , , , , , , , , , , , ,

    Commentaires fermés

    Les commentaires sont fermés